Comme toutes les centrales nucléaires de France, Cattenom doit organiser tous les cinq ans un exercice de sûreté nucléaire et civile. Il se déroulera les 11 et 12 mai 2022 et la population n'y sera pas associée.

Le préfet de la Moselle, la direction de la centrale et un représentant de l’Agence de Sûreté Nucléaire ont expliqué au cours d’une conférence de presse, ce mardi 26 avril 2022, les buts de cet exercice quinquennal. Suite aux catastrophes de Three Mile Island, de Tchernobyl et Fukushima, l’hypothèse d’un accident nucléaire en France est passée au fil des années d'improbable à tout à fait possible.

 

Conférence de presse du préfet de la Moselle. Annonce de l'exercice quinquennal 2022 à la Centrale de Cattenom.
Conférence de presse du préfet de la Moselle. Annonce de l'exercice quinquennal 2022 à la Centrale de Cattenom. • © Yves Kreidl

Cattenom, mise en service en 1986 doit, comme toutes les centrales nucléaires de France, organiser tous les cinq ans un exercice de sûreté nucléaire et civile. Il se déroulera les 11 et 12 mai 2022. Laurent Touvet, préfet de la Moselle explique : "Nous voulons tester la bonne coordination entre les autorités publiques et l’exploitant EDF. Vérifier que toutes les procédures de transmission de l’alerte à la fois entre les autorités publiques vers les communes et des communes vers les populations se dérouleront de la façon la plus fluide possible." Car si l’enjeu consiste pour les responsables de la centrale d’éviter tout rejet de matière radioactive dans l’environnement, une fuite est toujours possible.

 

© FTV

Pour prendre les bonnes décisions, les Pouvoirs Publics doivent disposer des informations les plus claires possibles. Pour cet exercice, 80 personnes seront mobilisées au sein de la centrale sur la base d’un scénario que personne ne connait. Jérôme Le Saint, le directeur précise : "il s’agit de tester les opérateurs pour voir comment ils ramènent le réacteur dans un état plus sûr, travailler la coordination avec les Pouvoirs Publics, tester les capacités de nos équipes à aller sur le terrain, faire les mesures nécessaires."

Cet exercice se déroulera sous l’œil critique de l’Agence de Sûreté Nucléaire. Elle est à l’origine du scénario d’accident auquel seront confrontés les personnels de la centrale. Pierre Bois le directeur général adjoint de l’ASN rappelle que la gestion de crise est une des composantes de défense "en profondeur" de la sûreté nucléaire en France : "c’est une occasion pour nous de tester la capacité de l’exploitant à maitriser des scénarios accidentels, mettre à l’épreuve ses équipes et voir comment ils réagissent en situation anormale et s’ils prennent les bonnes décisions pour limiter les conséquences dans une situation anormale."

Conférence de presse du préfet de la Moselle. A droite, Jérôme Le Saint, directeur de la centrale de Cattenom
Conférence de presse du préfet de la Moselle. A droite, Jérôme Le Saint, directeur de la centrale de Cattenom • © Yves Kreidl

Le préfet de la Moselle précise que population ne sera pas associée à cet exercice. Il ne vise qu’à tester la chaine d’information et de commandement entre les responsables de la centrale EDF et les pouvoirs publics.

Le centre de production nucléaire de Cattenom approche doucement de ses 40 années de service. Son directeur se veut rassurant : "elle n’a jamais été aussi sûre que maintenant. A chaque visite décennale, le niveau de sûreté est relevé et tous les matériels sont l’objet de maintenance et de remplacements préventifs." 

Reste tout de même le cas du réacteur 3 mis à l'arrêt le 26 mars 2022 suite à la détection de problèmes de corrosion. De la corrosion qui affecte aussi huit autres centrales du parc nucléaire national.

Et dans le cas d’un accident non maitrisé ? Le représentant de l’ASN indique que "si l’on constate un rejet de matière radioactive dans l’environnement, entrent en jeu les mesures de protection des populations." Ceci est de la compétence des Pouvoirs Publics. Cela peut être des restrictions de consommation alimentaire, des mises à l’abri de la population, des prises de comprimés d’iode pour saturer la thyroïde, enfin en cas de situation extrême, des évacuations.

Infos Mairie

2, Allée de l'Abbé Pax
57330 - ROUSSY LE VILLAGE
Tel: 03.82.83.02.02
Mail : roussy.le.village@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture de la Mairie :
Lundi et Jeudi : 17h00 - 19h00
Mercredi : 13h00 - 15h00
Vendredi : 10h00 - 12h00
Samedi : 9h00 - 11h00

Evènements à Venir

Aucun événement